19 mars 2013

Texte de l'exposition à Thales Alenia Space (14 mars-14 avril 2013)

Exposition photo « Ballade vénitienne »

à la Cafétéria Sud de Thales Alenia Space

(Artiste: Claire Rodet)

Il y a une semaine, je reçus un mail inattendu: mon tour était arrivé d'exposer à Thales. D'abord déroutée (huit jours pour préparer une exposition qui allait me demander des heures de travail), j'acceptai le défi. Bien sûr, on me proposa d'exposer des photos déjà travaillées, mais je refusai: je revenais d'un court séjour en Vénétie durant lequel je n'avais pu m'empêcher de repartir à la rencontre de la Sérénissime, cité si chère à mon coeur. Je voulais vous partager les derniers instants du carnaval, mon bonheur face à toutes ces couleurs et ces sourires derrière les masques et sur les visages grimés. Vous faire marcher avec moi à travers les « calli » étroites de Venise, et vous faire sentir un peu de cet air marin chatouillant les narines en ce mois de février 2013.

Mardi 12 février 2013: je retrouvais Venise après 4 ans d'absence. Je me précipitais sur le premier kiosque en vue: les journaux confirmaient tous la démission du Pape Benoît XVI, rumeur entendue la veille. Et puis Venise était là, superbe et égale à elle-même, Venise sous la neige, Venise de l'« acqua alta » (montée à 1m 40 pendant la nuit), Venise m'ouvrant les bras... dans lesquels je me perdis.

Pourtant, avant d'avoir vu la Sérénissime, l'amour qui allait me lier à elle n'avait rien d'évident. Venise, un cliché, pensais-je, une destination juste bonne pour les touristes. Et puis, un jour, j'y suis allée. Je ne sais pas exactement ce qui s'est produit en moi, si ce fut l'effet de la lumière éblouissante réfléchie par la pierre blanche, la douceur de la brique rose des canaux, la beauté sidérante des fresques de Tintoret (San Rocco) ou des marbres de «San Giovanni Evangelista»... ou encore le plaisir de me perdre dans les « calli » et de tomber nez à nez avec des trésors architecturaux à en couper le souffle... Bref, d'un coup d'un seul, j'étais « tombée en amour » comme dit la grande Céline. Venise, j'y ai travaillé, j'y ai accompagné des élèves et je l'ai parcourue en tous sens, de la Fondation Guggenheim à San Giorgio Maggiore, toujours à l'affût de trésors cachés. Jamais elle ne m'a déçue. Je ne compte plus le nombre de fois où elle m'a attirée, me laissant à bout de souffle mais toujours surprise, éblouie et plus que jamais conquise. Venise, je l'ai rêvée encore et encore, suivant les pas d'Hugo Pratt (Corto Maltese), de Carlo Scarpa (Tomba Brion) ou encore de Palladio. Venise, avec cette exposition, c'est un peu de notre rencontre que je veux partager.

«Grazie di esistere»! ;-)

Claire Rodet

Posté par Claire Rodet à 10:22 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 mars 2013

Exposition à Thales Alenia Space, 14 mars-14 avril 2013

Mercredi 6 mars: je reçois un mail de T. m'annonçant que c'est mon tour d'exposer. On me demande de monter une expo pour le 14 mars. J'ouvre mon agenda: j'ai une semaine! Après leur avoir fait remarquer le peu de temps qu'ils me laissent, j'accepte le défi. Une semaine de travail acharné où Adrien me porte moralement et photoshopement ;-) (MERCI! Tu ne perds rien pour attendre et que je te rende au centuple ton aide, mon ami pour la vie!). 12 réalisations consignées ce matin...
En prime time, l'affiche de l'expo!

Afficheb

Posté par Claire Rodet à 09:39 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2013

Deuxième coup de coeur: j'ai chaviré...!

Deuxième coup de coeurb

De retour à Venise, face à la mer et San Giorgio Maggiore: j'ai chaviré ... au propre comme au figuré!
Pourquoi la beauté m'a-t-elle saisie à nouveau, me donnant un instant de plénitude et d'harmonie intérieure, ces instants de ravissement si rares et -du coup- si chers?

C'est la faute de Canaletto, je crois!
 Je vais vous expliquer le pourquoi du comment: de passage à Paris par hasard, j'eu la chance d'aller voir l'exposition Canaletto au musée Maillol. J'y allais plus par curiosité que par attirance: je n'ai jamais été particulièrement attirée par les tableaux du peintre vénitien. Alors que je déambulais nonchalamment, une toile attira mon attention: c'était une vue d'un édifice majestueux (peut-être une église ou une "ca'", je n em'en souviens pas), fait de marbre blanc et aux murs couleur ocre. Et il y avait cette lumière magnifique qui caressait ces couleurs en les ravivant.
J'étais avec B. et nous étions pressées. Elle m'appela et je continuais la visite. Mais à quelque pas du tableau, je me ravisais: je voulais encore voir sa beauté, revivre ne serait-ce qu'un instant ce sentiment de bonheur intense et vif. J'y retournai et m'ennivrais à nouveau. Par la suite, j'ai recherché partout ce tableau dont je ne sais pas le titre... en vain.

Posté par Claire Rodet à 05:06 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2013

Souvenir de neige à Grasse!

Dimanche matin, mon appareil à l'épaule, je suis allée me percher (vous ne devinerez jamais où ;-)) pour vous ramener des photos de Grasse sous la neige!

Horizon rêvéb

Posté par Claire Rodet à 10:24 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2013

Grasse secrète: entrez! C'est tout vert ;-)!

Je vous propose de nouvelles photos de la cité des parfums. Alors, grassois ou non, poussez la porte et entrez!

Porte révéléeb

Posté par Claire Rodet à 12:14 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 février 2013

Nouvelles photos ensoleillées!

Envie d'un petit peu de soleil en hiver? Voici mon nouvel album "Pays grassois et plus... si affinités!"

Fenêtreb

Posté par Claire Rodet à 08:39 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]

Eze, checké!

Ca y est! Je viens de retravailler mes photos d'Eze la belle! Une petite ballade au soleil pour oublier cette grisaille, ça vous tente? J'vous emmène!Dos2b

Posté par Claire Rodet à 04:53 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2013

Premier coup de coeur

Arcade et balayeurb

Adolescente, j'ai travaillé pendant un mois à Padoue. Jumelée avec la cité de St Antoine, Nancy permettait à des étudiantes qui parlaient italien de passer quelques semaines dans la ville vénète. Un matin où nous visitions Venise, F., passionnée d'art, nous emmena à la Scuola di San Giorgio degli Schiavoni, pour voir les peintures du Carpaccio. Nous marchions sur le bords des canaux quand cette image s'est offerte à moi: un homme, dans une cour intérieure, balayait. Il y avait cette eau bleu-vert -le sang de la ville qui coule à travers les vaisseaux-canaux-, cette lumière blanche et la douceur des murs de brique rose.

Un sentiment de beauté m'a saisie, la photo m'a choisie.

Par la suite, critiquée par mon prof de photo, j'ai retiré cette photo de mon blog. Mais sa beauté me hantait et ce cliché m'a suivi partout, me rassérénant quand je le regardais. Je vous le repropose aujourd'hui. Mon premier coup de coeur.

Posté par Claire Rodet à 09:46 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ce matin, il neige sur la cité des parfums du jasmin!

Fenêtre enneigéeb

Bonjour de Grasse où il neige ce matin!

Alors on se pelotonne chez soi ou l'on court bouche ouverte pour goûter les flocons?

Posté par Claire Rodet à 08:03 AM - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2013

Article de Nice Matin sur mon exposition photo "Visages de Venise" (19 février 2013)

581331_473321929387907_2017827307_n

Merci à Maxime Robert qui a fait cette interview et un énorme merci à toute l'équipe du Péché Gourmand (où j'expose) dynamique et enthousiaste!

Posté par Claire Rodet à 02:18 PM - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,